Semaines 33 et 34

Bonjour à tous!

La troisième période de stage est passée à une vitesse fulgurante… Non seulement parce que celle-ci tombe en pleine période de pic de lactation et que du coup il y a moyen de bien occuper ses journées, mais aussi parce que les soirées ont été passées sur internet à mailer des universités d’Asie du Sud en vue d’un semestre 8 à l’international. Pour ce dernier point, on croise actuellement les doigts avec la collègue d’aventure pour que l’entretien avec les relations internationales de notre école soit fructueux. Mais je pense que le sujet mérite un article entier, alors j’y reviendrai par la suite.

Aussi, et comme prévu à la suite du stage, j’ai fait avant de rentrer chez moi un crochet par Montpellier. Si des gens veulent des renseignements sur la spécialisation SupAgro APIMET, qu’ils me demandent.

En attendant, et pour revenir sur le stage, comme une image vaut mieux qu’un long discours, faisons un gros tour d’horizon en photos… En remerciant pour la seconde fois tout le GAEC de la Chèvre Blanche, je vous dis à très bientôt, la rentrée à VetAgro Sup promettant d’être dure !

Baïetas !

« Menée à la pâture »

« 488 et 434 sont contentes »

« Au détour d’un vallon, un lézard vert »

« La ferme »

« Spécialité culinaire locale, la sanguette: fines herbes fraîchement hâchées et biscottes réduites en miettes sur lesquelles ont fait couler le sang du chevreau égorgé. Après caillage, le tout est cuit comme une omelette. »

« Même chose, après cuisson. Ca ne paraît pas apétissant, mais ça l’est, et ça se rapproche plus d’une omelette que d’un boudin »

« Lu dans « Réussir la chèvre », un article sur l’impact en fromagerie de Pseudomonas… »

« …avec un avis d’expert de Françoise Leriche! Amis vetagrosupiens, cocorico! »

« La faisselle, la base de tout fromage. »

« Encore plus amusant à retourner quand y’en a beaucoup. »

Semaine 32

Salut à tous!

Le printemps (voire l’été) est arrivé sur Clermont, avec des journées de ciel entièrement bleu et un soleil qui tape au point où je regrette de ne pas être plutôt sur Nice pour avoir l’environnement qui va avec une météo pareille !

Les dernières semaines ont été bien remplies, une fois de plus, avec des projets qui se multiplient et des rendus qui s’accumulent. En vrac et dans l’ordre chronologique, ça donne ce qui suit. Notre travail sur les zones humides a été apprécié par notre commanditaire et ses partenaires, et nous sommes actuellement à la recherche de financements pour l’impression d’affiches en vue d’une présence sur la manifestation « Au fil de l’Allier », en mai. Dans le cadre du module de techniques de communication, nous avons interviewé différents acteurs de la musique sur le thème de la professionnalisation de ces activités, parmi eux le réalisateur Alexis Magand et l’artiste Thierry Nouat. La semaine dernière, nous avons assisté des conférences sur les thèmes de l’agroforesterie, organisée par l’association des haies du Puy-de-Dôme et dont l’objectivité du propos reste à vérifier, ainsi que la biodiversité en ville, mise en place dans le cadre d’un projet collectif encadré de même nature que le notre et qui a donné beaucoup à réfléchir. Enfin, la semaine passée a été consacrée au module d’enseignement d' »approche globale de l’exploitation agricole », au sein duquel nous avons visité le GAEC des Terres Creuses le lundi et travaillé à son diagnostic du mardi au vendredi.

Le départ pour la troisième période de stage est prévu pour demain, avec pour objectif de ces quinze jours la réalisation d’un bilan biodiversité de l’exploitation, son diagnostic économique et financier, ainsi que la constitution d’un schéma d’approche globale de son fonctionnement. Après ça, je partirai le 25 pour Montpellier afin de rencontrer les responsables de l’option de troisième année APIMET de SupAgro, et devrai être de retour sur Nice du 27 au 1er mai.

Niveau orientation, ça se précise petit à petit et ça s’oriente vers l’amélioration végétale. Un semestre 8 à l’étranger pourrait être sympa avec, pour ce sur quoi je me suis renseigné jusqu’à présent et en fonction des thématiques proposées, le Maroc pour les productions méditerranéennes, ou le Vietnam pour les productions tropicales. Actuellement, j’attends une réponse d’un professeur à l’ENA Meknès pour le premier, et ais repéré un département universitaire de génétique végétale à Hanoi pour le second. J’ai également repéré pour le stage pré-optionnel (été 2012) des thématiques intéressantes (REGENDA, GENERECAN, GENETOM) aux laboratoires du CIRAD de la Réunion… Si tout cela se concrétise, car j’ai bien l’intention de voyager, il faudra peut être envisager l’obtention d’un prêt étudiant. Voilà voilà!

Sinon sinon, dans la catégorie des trucs à faire qui ont été faits récemment : monter sur le clocher de la cathédrale de Clermont (même vue d’en haut, la ville est grise, on va mettre ça sur le compte de la météo, ok?), et descendre dans le cratère d’un volcan de la chaîne des Puys (y’avait du monde et c’était triste parce que les plantes étaient pas encore sorties de la torpeur de l’hiver, en bref ça vaut pas le Mercantour), voir le circuit de Charade (même de loin, ça compte ! et puis y’avait même une Voxan Charade à côté, c’est la classe).

Tiens, en parlant de bécanes, ils en sont tous fous ici. Combien de fois on entend de grosses arsouilles, sur la départementale à côté, sur l’autoroute juste derrière, ou sur les routes des Puys ! Et à chaque fois, ce sont des grosses cylindrées et du gros équipement… à croire que le CE de Michelin fait des achats groupés pour les employés ! Tout compte fait, peut être que c’est historiquement une région à motos, entre l’usine de pneus, les circuits, et l’usine de Voxan à Issoire…

Voila, on a fait le tour je crois. Donnez moi de vos nouvelles un peu !

Baïetas a tous, je pars pour l’Ardèèèche !

« Sur le clocher de la Cathédrale »

« Cratère du Puy de Pariou »

« Printemps sur le site de Marmilhat »

« Voxan Charade, à Charade »

« Une cousine dans les arbres »

Volvic

%d blogueurs aiment cette page :