PhD Comics : le film !

Yayyy, une adaptation du comic strip culte de Jorge Cham est en cours de réalisation ! Et c’est prévu pour cet automne ! Et si vous ne connaissez pas la BD originale à base de thésards désabusés et de professeurs zélés, vous devriez aller jeter un oeil par là et vous verrez que les acteurs ressemblent à s’y méprendre aux personnages…

Raid Chèvre Blanche

Guide pratique à destination du futur résident VetAgro Sup Clermont

Bonjour à toi, ô futur voisin !

Tout d’abord, toutes mes félicitations pour ton admission ! Tu vas voir, ici à Clermont, c’est chouette.

Si tu prévois de loger à la résidence du campus, sache néanmoins que le choix de ta chambre – possible avant l’inscription – peut constituer un élément stratégique décisif quant à la pleine réussite de ton séjour dans les murs de VetAgro (si, si !). En cela, cet article te fournira des données d’une valeur inestimable, bien que très (trop ?) subjectives.

Séparée des bâtiments d’enseignement par un jardin, la résidence du campus agronomique est un long bâtiment orienté Nord-Sud s’élevant sur trois étages. Au rez-de-chaussée se trouvent les boîtes aux lettres, la laverie, le bureau des sports, la cuisine, le labo photo, la salle informatique, la salle télé et bien sûr le socio, qui regroupe en un même endroit et met à portée de peignoir un bar associatif et les commodités qui viennent avec. Le plan-type des étages correspond à peu de choses près à l’image en haut de cet article.

Les critères de choix de la chambre dépendent de plusieurs facteurs, dont :

L’ensoleillement : les chambres étant orientées plein Est ou plein Ouest, autant vous demander directement si vous préférez vous prendre le soleil dans la face au petit matin, où jusqu’à tard le soir. Gardez cependant en tête que s’ajoute un facteur dit d' »effet de serre » pour les chambres aux couchers de soleil tardifs, et ce d’autant plus que le nombre de fenêtres peut être simple ou double.

Le bruit : l’école étant enclavée entre une autoroute et un aéroport civil ET militaire, le lieu est propice à la méditation synchrone aux fréquences des turboréacteurs Boeing, Airbus, voire Mirage et autre Rafale. Côté Est, retenez que la musique du socio (situé r.d.c. plein Nord) des jeudis soirs festifs traverse le plancher du premier, et est réverbérée par les salles de cours pour atteindre les deuxième et troisième étages. Côté Ouest, c’est le calme ! Notez également qu’au troisième étage, le bruit de l’autoroute est légèrement plus fort à l’Est.

Le niveau d’activité dans les couloirs : mis à part lors de l’intégration où tous les résidents sont concernés/toutes les portes sont tambourinées, le niveau d’activité dans les couloirs est fonction inverse de l’étage, avec un minimum au troisième – globalement – et un maximum au premier côté Sud, qui est en continuité avec l’accès au self. Tous les jours en semaine, de 19h30 à 20h, réunion-potins sur le palier du deuxième étage entre résident(e)s du coin, actuellement en passe d’enregistrement à l’inventaire du folklore local.

Extra – la vue sur le Puy-de-Dôme : un certain nombre de chambres du deuxième et troisième étage côté Ouest possèdent la chance d’avoir une vue sur la chaîne des Puys et son magnifique coucher de soleil. Bien que la scène ait du charme, ce sera à vous de voir si vous désirez en payer le prix fort en été (voir « L’ensoleillement »).

Extra bis – l’aile Sud : certaines chambres sont situées dans une aile de la résidence située plein Sud. Au delà de l’aspect déstabilisant du point de vue orientation (un virage à 90° est nécessaire pour pouvoir déambuler dans le reste du couloir, initialement rectiligne, de 80m de long), cette aile pourrait être intéressante à tous points de vue, même si isolée du reste des chambres (peut-on parler de séparatistes ?). A considérer, donc.

Voilà ! Vous devriez maintenant être, en vue de votre installation à venir, en possession de tous les renseignements nécessaires à un choix réfléchi, en accord avec vos profondes aspirations et vos nombreuses attentes quant à la résidence étudiante VetAgro Sup, campus agronomique de Clermont-Ferrand ! Ne me remerciez pas, c’est tout naturel 🙂

Si vous avez une petite question, n’hésitez pas à me laisser un petit mot. C’est gratuit, ça me fait plaisir, et ça sauve des chatons sur Internet. Allez-y donc à coeur-joie, je me ferai grand plaisir de vous répondre.

A très bientôt!


Agrandir ce plan de l’école

Semaine 41

Hello !

Ca y est, l’année de cours est terminée ! Petite rétrospective en image de la dernière semaine de cours, ainsi que de la randonnée de hier sur le plateau du Cezallier (ajoutée à ma liste !), à la limite Sud du Puy-de-Dôme. Je pars demain en Ardèche pour la dernière période de stage en exploitation agricole, et serai de retour sur Nice pour le 24 juin !

A très bientôt !

« Anthony et ses placettes d’essai de blés Limagrain« 

« TP de protection des cultures, identification de pucerons »

« Tofu sauce tomate chez Kim Oanh pour fêter la fin des exams »

« Le balisage qui fait peur de la boucle du Cezallier »

« Grenouille des champs« 

« Cezallier »

« Le crou. Wesh, gros. »

« Un gros lézard des murailles qui survit au froid des 1200m d’altitude »

« Des vaches. Oui mais celles-ci sont belles (race Aubrac) »

« Le lac d’en Bas« 

« Après l’effort, le réconfort avec les expérimentations culinaires du self de l’école (ici, un Parmentier de canard). A sa demande, l’identité du cobaye ne sera pas révélée. »

Mais où se cache E. coli entéro ?

Nan mais c’est vrai ça, quoi! Merde à la fin. Comme on le dit sur les internets, le temps qui passe complique la recherche! :p

%d blogueurs aiment cette page :