Une carriole, ça vous intéresse ?

Bonjour à tous !

Un petit mot pour vous annoncer que je me sépare, à regret, de ma carriole. Pour les gens qui ne connaissent pas ce genre d’engin, une carriole (ou caisse à savon, en fonction des régions) est un véhicule de compétition non motorisé possédant quatre roues, une direction et un système de freinage. Pour les Alpes-Maritimes, l’association en charge de ces courses est l’ACCAM (Association des Courses de Carrioles des Alpes-Maritimes), mais il en existe une à peu près dans tous les départements où il y a un tant soit peu de dénivellation !

Je la vend parce que j’étudie loin de chez moi et que je ne peux pas faire les trajets pour venir courir.

Pour les caractéristiques de la bête, le modèle que je vends est une carriole adulte de construction Tacconi, du nom de la famille levensoise très impliquée dans la discipline depuis ses débuts, gage de fiabilité. Elle possède un châssis tubulaire en Y, un direction à chaîne et des freins à friction, et a été modifiée au niveau du cockpit (remplacement de la fibre de verre par du PEHD) et de l’arceau de sécurité (renforcement).

Au niveau des performances, et en guise de preuve à sa polyvalence, elle m’a permis d’être classé 7ème sur la course de la Roquette sur Siagne, et 8ème sur la course de Coaraze, sur un total de 37 candidats. Ca rigole pas j’vous dis !

Je la fournis avec quatre pneus ACCAM en bon état, idéal pour bien commencer la saison.

Elle est à venir retirer chez moi.

Prix de vente : 200 euros à débattre!

Si vous êtes intéressé, je vous invite à consulter la page « Me contacter » ! En attendant, je vous poste quelques photos et vidéos, pour que vous vous fassiez une idée du truc !

Baïetas !

« Renforcement de l’arceau »

« Le châssis »

« Cockpit »

« L’ensemble »

« Descente de Coaraze »

« Vidéo embarquée de la course du Tignet »

« Reportage sur la course de Contes par PleinSud TV »

Semaine 60

Hoy !

Comment voulez-vous bien commencer la semaine quand, au plein milieu de la nuit de lundi à mardi, toute la résidence est réveillée à deux heures et demie du matin par l’alarme incendie ? Et qu’en plus, ce n’est pas un exercice et qu’on se retrouve à se les cailler dehors pendant une heure et demie pendant que les techos de l’école réarment l’alarme, et que les pompiers viennent pour le type qui a respiré les fumées ? Rien de grave, je vous rassure. Heureusement, Pierre Ouvrard, alias Pierre Gyver, veille. Il nous a tous mis au chaud en nous ouvrant un amphi, en nous a rassuré en nous diffusant des Tex Avery le temps que tout se tasse.

A part ça, semaine module IOPA « Institutions, Organisations et Politiques Agricoles », dont le but est de nous faire rencontrer et de nous faire travailler autour d’acteurs impliqués dans le tissu agricole, selon trois thématiques définies : l’installation hors cadre familial, la filière lait, et les énergies renouvelables en agriculture. Après cinq demi journées de tables rondes à l’école, la promo s’est répartie en groupes sur plusieurs départements français pour un travail de terrain.

Notre groupe travaillant sur les énergies renouvelables s’est donc mis en mode « hit the road » en direction de l’Aveyron, que nous avons sillonné de long en large à la rencontre d’agriculteurs, de responsables chambragri et PNR, de syndicats (fédé et conf’), d’associations et de porteurs de projet. Toutes ces personnes nous ont parlé des problématiques liées au photovoltaïque, à l’éolien, à la méthanisation et au bois énergie.

Je trouve cette façon de travailler intéressante: elle permet de s’approprier pleinement le sujet, de par une démarche proactive ainsi qu’un fort travail de groupe quant à l’organisation (prise de rendez-vous, logistique, etc.). Reste à voir comment se passeront les choses pour la restitution, mais à la vue de l’intérêt porté par les collègues sur le sujet (passionnant, il faut l’avouer), je ne me fais aucun souci.

Oh et puis on a pris le café avec un syndicaliste de la Confédération Paysanne sur le Larzac, au soleil sur la terrasse de sa maison isolée paille. C’était pas José Bové, mais c’était ultimate coolness quand même.

En attendant, j’suis en vacances à Nice mais pas vraiment en vacances, vu le boulot qu’on va se prendre sur le coin de la tronche prochainement.

Bon Hallowe’en à tous ! Diabetisez pas trop. Et n’oubliez pas le concours pour gagner des bonbons, c’est de saison. Je vous poste quelques photos pour finir.

Bisous !

« Retour au chaud après une bonne heure dans le froid! »

« Pique nique dans le froid de la Haute-Loire »

« Dans le Cantal, après le brouillard »

« Chocolat chaud »

« Cathédrale de Rodez »

« Vitrail représentant la création, cathédrale de Rodez. Brrr, ça fait peur… »

« Le pique-nique dans un coin bucolique »

« Petit déj’ crêpes »

« Nutella-bananes »

« Eoliennes »

IOPA

« En souvenir du module IOPA – Plateau du Larzac – Octobre 2011 » (clic pour le grand format)

Semaine 59

Hello !

Fin d’une autre semaine bien remplie sur Clermont, marquée par le rendu du rapport de stage en industrie agroalimentaire, et son lot de travailleurs de dernière minute… de toutes façons on est large !

Un autre fait marquant concerne les mobilités à l’international proposées par l’école. Nous avons appris en réunion que les pays scandinaves étaient de moins en moins intéressés par les programmes d’échange ERASMUS. La raison à cela serait liée, d’une part, au manque de formation préalable des étudiants français sur le départ, et d’autre part, au désintérêt croissant des étudiants scandinaves pour les cursus français. Alors certes, le problème s’applique ici aux cursus en agronomie, mais on ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec ce qu’il se lit dans l’actualité, entre rapports statistiques d’attractivité de la France étudiante et circulaire Guéant… J’espère malgré tout que les collègues concernés, sur les mobilités ERASMUS suédoises en particulier, pourront venir à bout de ces soucis pour cette année. Quant aux échanges sur le long terme, ils semblent sérieusement compromis… Pour notre part, aucun souci avec le Vietnam !

Autre chose concernant les mobilités à l’international : j’ai mis en place pour le compte du club info de l’école une page destinée à la promotion du blogging de voyage d’études. Je n’en ai pas encore fait part au service des Relations Internationales, mais comme je vous aime bien, ça se passe sur NetVibes à l’adresse http://www.netvibes.com/vetagroaroundtheworld. Des fois que ça en intéresse déjà certains… 😉

Et pour finir la semaine, randonnée champignonesque organisée par le maître écologue Alain Carpentier, qui nous a indirectement appris comment paralyser, hémolyser ou faire halluciner nos pires ennemis à l’aide de nos lointains cousins filamenteux mycéliens. Oh, et on a aussi appris lesquels d’entre eux étaient comestibles, mais c’est tout de suite moins drôle (ce qui, soit dit en passant, n’a empêché personne de ramasser des cèpes et de croquer dans du laccaire améthyste).

Avant de finir sur quelques photos, permettez-moi de vous rappeler que pour célébrer les 100 articles sur ce blog, un concours est organisé jusqu’au 1er Novembre, lequel pourra vous faire gagner un colis de bonbons! Et ça se passe à cette adresse.

Je rentre sur Nice ce vendredi ! Vacaaaances ! D’ici là, bonne semaine !

Adiéou !

« Rapport agroalim »

« Alain Carpentier, ou la classification efficace »

« Chaîne des puys, côté Nord »

« Pique-Nique dans les hautes herbes »

« Identification »

« Le Puy-de-Dôme, vu du Nord-Est »

100 articles, et un concours !

Hey !

La barre des 100 articles sur ce blog est franchie ! C’est la fête ! Sortez la tireuse, ramenez vos écocups et secouons nos cheveux sur un bon vieux Rob Zombie tout en renversant de la bière partout dans les couloirs ! Hein ? Ça veut dire quoi ça : « à part pour Rob Zombie c’est le programme de la soirée de vendredi à l’école » ? Infâmes traîtres !

Dans tous les cas, je suis bien content de réussir à m’en tenir à un certain rythme de publication (c’était mon objectif premier),  malgré une variabilité due au boulot personnel… Je suis également très heureux de voir que la fréquentation du site est en constante hausse, ce qui veut dire que vous êtes un certain nombre à trouver dans ce que j’écris l’info que vous recherchez!

Parlant de recherche, il y en a parmi vous qui sont tombés ici en tapant de drôles de choses dans Google… par exemple :

  • « vomissements »
    Hey, c’est pas ici Doctissimo !
  • « mot en 1981 »
    Je crois que ça s’écrivait pareil, à l’époque. Mais faut que je me renseigne, j’étais pas né.
  • « plats régionaux »
    Même internet sait que j’aime manger ?
  • « prix de vente du soin cells life gernétic »
    Encore des cosmétiques à base d’ADN végétal ? HA HA HA.
  • « soirée la croisière se murge »
    C’était le nom officieux de la soirée d’inté de l’an passé… mais chut !
  • « le mot « fusion » en biologie végétale »
    Ça existe, et ça s’utilise quand tu fais de la fusion de protoplastes !
  • « le jeu scénique du chanteur »
    Ok, on apprend plein de trucs en ingé, mais là…
  • « le bordel à l’aéroport d eclermont ferrand »
    J’ai pas été si médisant sur cet aéroport pourtant… si ?
  • « faire des trous vetagro »
    Eh oui, en stage de première année ! Mais il n’y a plus qu’une seule fosse pédologique à faire maintenant, merci pour le dos !
  • « etymologie du mot import export »
    Préfixes im- et ex-, respectivement pour « dedans » et « dehors », et -port pour « porter » !
  • « escargots bego »
    Va, petit escargot, jusqu’au sommet du mont Bégo ! Vient de la chanson « Parla d’acqui » des Nux Vomica.
  • « destination du futur »
    Vers l’infiniiiii, et au delàààà !
  • « curage chevrerie »
    Alors il te faudra un tracteur, une pelle, une remorque et des bras !
  • « comment composer une huil saint »
    Pas mon domaine de prédilection même si ça parle d’huile d’olive, mais pour les sacrements chrétiens, regarde du côté du saint-chrême.

Merci à tous pour ces moments d’humour absurde devant les statistiques de mon site !

Pour vous remercier, allez soyons fous, voilà un petit concours ouvert à tous les français métropolitains ainsi qu’à nos amis Corses pour vous faire gagner un colis de bonbons en provenance de la SIC, confiserie de la région niçoise depuis 1947 ! Dedans le colis, tout plein de bonnes choses faites avec amour:

  • 1 étui de bois de réglisse
  • 9 boîtes de pastilles Mountain Secret (menthe, menthe sans sucre, menthe fraîche, chlorophylle, réglisse, citron, violette, Cachou, Grains de Provence)
  • 3 sachets de bonbons Blocs des Vosges (miel, bourgeons de sapin, eucalyptus)
  • 4 boîtes de bonbons Rendez-Vous (fruits assortis, fruits de la forêt, fruits tropicaux, café)
  • 1 sachet de bonbons acides Pilules du Diable
  • 1 sachet de tubes de poudre rafraîchissante Rigolos citron
  • 1 sachet de sucettes marseillaises cerise-chloro

Pour participer, c’est simple. Il suffit de se rendre sur la page Facebook de mon blog, et de partager avec vos contacts l’actualité qui traite de cet article ! Maintenant que les partage de liens sont décomptés, ça me permettra de connaître les participants ! Et puis au pire, si ça ne fonctionne pas, vous n’aurez qu’à laisser un commentaire en bas de cet article.

Le tirage au sort aura lieu le 1er Novembre. D’ici là, je vous souhaite bonne chance à tous, et vous remercie de me lire! Portez-vous bien, et restez connectés pour de nouvelles aventures ! 😉

Baïetas !

« OMNOMNOM CANDIES »

%d blogueurs aiment cette page :