Semaines 57 et 58

Yo !

Désolé pour le retard ! Une fois de plus, la semaine dernière j’étais bien parti pour écrire (si si, j’vous jure !), mais la connexion était tellement pourrie ici à la résidence que ça m’a énervé (j’en viens même à douter de qui est responsable des ralentissements… les étudiants ou la cellule info ?). Du coup, une chose en entraînant une autre, j’ai pas pris le temps de vous pondre un petit quelque chose dans la semaine et puis on se retrouve à ne plus rien faire du tout. Bon.

Dans le courant de la semaine d’il y a quinze jours, pour être franc il ne s’est pas passé grand chose. A part bien évidemment les cours de conduite moto, qui avancent plutôt vite et c’est tant mieux, j’ai pas trop envie de me prendre le grand froid des bougnats pour le passage du plateau… donc 6 heures en tout, reste 8 ! J’aime bien les Kawa ER6-n de l’auto école, et à vrai dire je suis curieux de savoir ce que donneront les autres bécanes. Dans tous les cas, maintenant au moins je ne me fais plus trop de souci quant à la conduite à venir des 125 du Vietnam !

Pour ce qui est du weekend, un coup de tête et un coup de tél m’ont fait prendre une covoiture en direction de Paris, pour un weekend de Vélib, de bonne bouffe, de bon vin et de glandouille. Même si je n’aime vraiment pas Paris (à part la BnF et le Museum d’Histoire Naturelle bien sûr (je caricature mais de ce que j’en ai vu ça me plaît pas (vive les parenthèses en abîme))), un grand merci à mon hôte ! Là-haut, j’ai trouvé un chouette service à thé pas trop cher. Depuis le temps que j’en voulais un ! Puis, retour avec les mêmes covoitureurs, deux blacks ingés de chez Michelin complètement à fond sur des débats « corporate »…

Et cette semaine a été marquée par le désormais traditionnel Sommet de l’Elevage de Cournon. Sauf que cette année, étant en ING2, on doit y travailler ! Plusieurs solutions pour cela: soit une embauche par les exposants via Sestagri, la junior entreprise de l’école, soit une aide bénévole sur le stand de l’école ou de l’APECITA, soit commis d’office à la réalisation d’enquêtes métiers. Manque de bol au premier abord, je me suis retrouvé aux enquêtes avec ma binôme, et le lendemain à l’APECITA. Mais c’est sans regrets, dans la mesure où avec les enquêtes on a pu rencontrer des professionnels intéressants (notre thématique concernait les professionnels de l’information et de l’internet agricoles) et choper des super gadgets ! En particulier, Agriaffaires.com nous a filé un supa-dupa couteau suisse 🙂

Et pour ce qui est du lendemain à l’APECITA, malgré un second manque de bol en forme de quiproquo (ou de trou de mémoire), on s’est retrouvés à être  sur le stand dès le matin alors qu’on était attendus l’après-midi (pour mon binôme qui s’est levé pour rien : pardon !). MAIS C’EST SANS REGRETS J’AI DIT. Je ne sais pas pour mon pauvre binôme, mais pour moi ça m’a permis de découvrir les activités de l’agence en elle même (agence pour l’emploi des cadres des professions agricoles), de jeter un oeil aux CV des collègues pour repérer les erreurs à ne pas faire, de profiter pour faire vérifier mon propre CV, de papoter avec les visiteurs, exposants et recruteurs du salon ainsi que les animateurs de l’agence, et encore CHOPER DES SUPER GADGETS !!! Cette fois-ci, on nous a offert une super sacoche pour PC avec un super porte document zippé de la mort, plus stylo, calculette et porte-cartes. Ha, et on a aussi eu le café et des mini Toblerone à volonté (puisque je vous dis que ça tue les salons). Evidemment, c’est aussi le jour qu’ont choisi les gens de la cellule de comm’ de l’école pour venir faire des photos. Alors on sera probablement sur le prochain numéro du journal de l’école mais peu importe, j’ai négocié un pin’s VetAgro en échange, muahahaha !!!

A la suite directe de cette journée, j’ai covoituré en début de soirée avec des première année jusqu’à la maison des associations de Saint-Genès Champanelle, où était organisée une conférence de Lydia et Claude Bourguignon sur la vie des sols. Une présentation épique, agrémentée d’exemples issus du monde entier ! Une vision des sols synthétique et systémique, faisant le lien entre pédologie, entomologie, microbiologie et physiologie végétale ! Du mulshing, BRF, TCS et semis direct sous couvert ! Je suis peut être naïf (encore que leur discours tient vraiment bien la route), mais leur vision des choses, c’est l’agronomie telle qu’elle devrait être. Si vous avez l’occasion de les écouter un jour, ne passez pas à côté, d’autant plus que le débat provoqué implique tout le monde, du jardinier du dimanche à l’éleveur, en passant par le céréalier (quoique, avec Limagrain…) et l’étudiant en agro (on devait être une dizaine de l’école ce soir là), et que les questions de l’audience ratissent large, en allant des sciences dures à la politique.

En rentrant à l’école, c’était soirée Sommet de l’Elevage. Le principe étant que chacun récupère les restes des exposants et qu’on se fait une boustifaille collective avec. Ç’aura donc été pour moi saucisson et côtes d’Auvergne, et dodo. Parce que mine de rien, le Sommet ça fatigue.

Enfin, weekend, passé sur le rapport agroalimentaire, qui est à l’heure actuelle bouclé (yayyy !). Du coup, loupé le festival Cervolix ! Adieu la grande braderie de Clermont ! Tant pis, on aura la fête des étudiants pour se rattraper…

Oaaah et sinon, j’ai reçu ma lettre d’acceptation pour le Master au Vietnam ! A partir de maintenant, seul un cas de force majeure sera en mesure de m’empêcher de partir, muahahah !!!

Voilu pour un compte-rendu rapide. Je vais me coucher, il se fait tard !

Sortez les écharpes, ça fraîchit sévère chez les Bougnats ! Et portez-vous bien !

Aïoli !

« Nouveau ! Superfendeuse remorquée, pour superfendre en 24 bûches n’importe quel arbre qui se dresserait sur le chemin de votre John Deere ! »

« Bourse à l’emploi APECITA : j’ti fait promotion sidi, c’i pas cher ! »

« Lever de soleil sur le Livradois, vu de ma chambre »

« Coucher de soleil sur VetAgro Sup »

« Coucher de soleil, encore sur le Livradois, et encore vu de ma chambre »

‘Et pour finir, une photo de mon papy qui porte le tee-shirt que je lui ai fait. Je les aime bien tous les trois. »

2 réflexions au sujet de “Semaines 57 et 58”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :