Le mot de Jay

Blog d'un jeune ingénieur agronome

Tag: Japon

Volvic

Mode Dieu

Je sais, l’humour noir c’est mal… Dans tous les cas, ganbatte ne Nippon!

Mario ne serait pas né en 1981

Apparemment, notre plombier préféré serait venu au monde bien avant 1981… Vous ne me croyez pas? Je travaille actuellement dans un musée, où je m’occupe de l’inventaire des objets. Il y a quelques jours je suis tombé sur un manuel de plomberie des années 50, et regardez ce que j’y ai trouvé…

Ces pages ont été publiées dans le livre « Tôlerie – Plomberie – Soudure – Etamage » de la collection « Les Livres Jaunes – Travaux pratiques pour les artisans », sorti il a plus de 60 ans en arrière…

Shigeru Miyamoto nous aurait-il donc menti sur les origines de Mario? Miyamoto étant né en 1952, le personnage de Mario existait-il déjà avant même sa venue au monde? Ou bien serait-ce un coup d’anticipation génial mené par Hiroshi Yamauchi afin de mieux prévoir l’acceptation de Jumpman par la communauté des plombiers?

De nouvelles perspectives de recherche historique sont ouvertes!

Biologeeks ep.1

Hello!

Je viens de retrouver un article que j’avais écrit il y a quelques mois pour Le Canard Déplumé, la gazette du BDE Bio, mais le numéro en question n’avait jamais été publié… Comme je trouve ça plutôt dommage,  bah je le met en ligne ici, en espérant qu’il profitera à quelqu’un.

Bienvenue, lecteur, dans ma modeste rubrique ! Au sein de celle-ci, honnêtement baptisée « Biologeeks » parce que sommeille en chacun d’entre nous un passionné des sciences du vivant, je vous ferai découvrir ou redécouvrir au fil des numéros du Canard les plus intéressantes projections de nos disciplines scientifiques dans le monde de la culture et du divertissement : cinéma, musique, internet, art, jeux vidéo… Et bien évidemment, n’hésitez pas à me transmettre toutes vos suggestions !

Pour cette première édition, j’ai réussi à vous importer, bien dissimulés dans une caisse parmi feuilles de nori, algues wakame et champignons shiitake, deux produits typiquement japonais sous forme de deux séries de japanimation – ou « animes » pour les habitués : Moyashimon, et Mushishi. Je tiens à remercier Alicia, sans qui cet article n’aurait jamais pu être couché sur papier. Domo domo !

Moyashimon: tales of agriculture

« Moyashimon : Tales of agriculture » raconte l’histoire de l’arrivée de Tadayasu, petit-fils de brasseur de saké, au sein de l’université d’agriculture de Tokyo. Jusque là, rien d’anormal, sauf que Tadayasu n’est pas un étudiant comme les autres : il possède en effet la capacité étonnante de pouvoir non seulement observer les microorganismes à l’œil nu, mais aussi de communiquer avec eux… le classant ainsi à une valeur supérieure au microscope électronique de l’équipe du professeur Itsuki, ami de longue date du grand père de Tadayasu, qui n’hésitera pas longtemps avant de l’inclure dans son équipe de recherche sur les processus de fermentation.

Au-delà de son aspect ludique, cet animé se veut éducatif, puisque présentant de manière simplifiée et amusante le rôle indispensable des microorganismes lors de la transformation d’un grand nombre d’aliments. Malgré certaines traductions approximatives des processus biochimiques mis en jeu (dépendantes des équipes de fansub), cette série constituera une mise en bouche agréable en vue de vos révisions en microbiologie.

Les épisodes de cette série peuvent être téléchargés légalement (la législation française étant flex sur ces contenus) sur des trackers BitTorrent spécialisés tels Mononoke-BT.org, ou visionnés directement sur Dailymotion.

Mushishi

Parcourant à pied un Japon traditionnel, Ginko est un mushishi, autrement dit un expert en mushi, une forme de vie primitive remontant aux origines même du vivant. De par leur forme relativement indéterminée, ces créatures interagissent fortement avec leur environnement, régissant un grand nombre de processus naturels et causant involontairement plus ou moins de tort aux humains.

Yuki Urushibara et l’équipe d’Anime Land nous apportent avec cette série idéalement mise en musique par Toshio Masuda un véritable concentré de poésie mêlant fantastique, écologie et traditions du soleil levant. Moins engagés que les productions d’Hayao Miyazaki, les épisodes de Mushishi – comptant tous une histoire indépendante – apportent cependant au spectateur une vision métaphorique et décomplexée, propice à la réflexion et à la curiosité, des rapports entre la nature et l’Homme au sein d’un monde idéalement équilibré. En conclusion, un must have de tout amateur de biologie des interactions désireux de se laisser emporter par une œuvre originale…

Mushishi est une série sous licence en France de la part de Dybex. Les épisodes peuvent donc être achetés en DVD chez tout bon distributeur, ou être visionnés sur Dailymotion, de préférence dans l’ordre ! Car Ginko-san a aussi une histoire…

  • A propos…

    Jérémy Lavarenne
    Ingénieur agronome et doctorant en biologie intégrative des plantes, je suis à mes heures perdues un internaute averti, ainsi qu'un biologeek définitivement atteint.
    Bienvenue sur mon blog.
    Retrouvez-moi sur ces réseaux
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Suivez-moi sur Twitter !

  • Catégories

  • Mots-clés

  • Archives

  • Pages et Articles Phares