Le mot de Jay

Blog d'un jeune ingénieur agronome

Tag: VetAgro Sup

Semaine 73

Hello !

Soixante-treize semaines se sont écoulées depuis ma rentrée au sein de VetAgro Sup, et le tronc commun est désormais terminé (déjà ?). Une page se tourne, et j’ai quitté non sans une pointe d’amertume plutôt tardive la résidence de l’école et ses joyeux habitants… Un mal pour un bien, du moins je l’espère, au travers d’un semestre 8 en Asie du Sud-Est, suivi d’une troisième année espérée sur la ville de Montpellier. En espérant aussi que la vie, cette garce, nous fera recroiser les chemins des personnes avec qui nous avons passé de bons moments.

Trêve de pseudo-spleen ! La dernière semaine s’est bien déroulée, avec des exams et des dossiers à boucler certes, mais aussi et surtout la glorieuse acquisition de mon permis moto (oui ma bonne dame !), plusieurs apéros (gloire au pineau des Charentes !), et la distribution des magnifiques habits aux couleurs de l’école (oui, bon, je suis pas objectif, c’est mon logo sur les fringues), entre autres. Vous n’aurez qu’à zyeuter les photos pour que ce soit plus parlant !

Et en ce début de semaine 74 (mais est-il encore pertinent de compter en semaines…?), l’heure est à l’organisation des derniers préparatifs du voyage (sur lesquels nous consacrerons prochainement un article plus détaillé), mais aussi aux activités hivernales, la neige étant en train de sérieusement pointer son nez sur la côte à l’heure où je poste ces quelques lignes !

Voilà, pour faire bref et rompre le silence de ces derniers jours. Je reviens très vite, et termine comme d’hab avec deux photos ainsi qu’une vidéo trop d’la balle trouvée sur le ioutube qui fait la promotion de l’expertise en agroalimentaire de l’école (je suis prêt à parier que vous la connaissiez pas, vous non plus)!

Prenez soin de vous!

« Des bizuths bien habillés (et un logo qui pétouille bien sur le rouge et le noir) »

« La pâtisserie dédicace du chef cuistot de l’école, lequel m’ayant plusieurs fois gaulé à Cora en train de me procurer des maxipack de Prince »

La vie d’agro, épisode 6 : une histoire d’unités

Semaine 71

Hello !

Même si je suis à la bourre, et que c’est à cause de ce genre d’excuse que certains relous vous le souhaitent encore fin juin, BONNE ANNÉE ! Du bonheur de la réussite tout ça tout ça, hein ! Voilà, une bonne chose de faite.

Bon, si je suis à la bourre c’est que 2012 a commencé sur les chapeaux de roues ici à VetAgro, avec plein de petits travaux à rendre en plus d’une semaine consacrée à une étude de filière. De notre côté, on a choisi de travailler sur l’AOP Fourme d’Ambert, ce qui nous a valu de rencontrer de rencontrer des personnes sympathiques, intéressantes et très investies, avec entre autres les gens du Syndicat Interprofessionnel de la Fourme d’Ambert, de la Société Laitière de Laqueuille, du GAEC des Supeyres et bien d’autres. Et même qu’on a pu goûter à l’une des trois fourmes AOP fermières de France (là je sens qu’on fait des jaloux) ! Comme quoi l’agro ça a du bon, pour ce qui touche à l’identification et au mangeage de bonnes choses.

Parlant de bonne bouffe, s’est tenue en date de jeudi dernier la traditionnelle soirée des régions. Pour vous replacer dans le contexte, à la fin des vacances de Noël, chacun rapporte une petite spécialité de chez lui ; les tables sont dressées dans le socio, et ça donne au final un grand buffet gaulois (ben oui, c’est bien ici le pays de Vercingétorix) au cours duquel les 21 régions françaises (plus les DOM-TOM, grande nouveauté de l’année avec leurs rhums arrangés traîtres) entrent en compétition pour le Trophée des Régions. Et cette année, devinez qui l’a remporté… c’est PACA (et non pas Paka, le dessinateur) ! Grâce à notre déchaînement de techniques de cuisine provençalo-ninja, nous avons plâtré les estomacs de nos convives à grands renforts de tapenades, pâtes d’olives, anchoyades, poivrons à l’huile, brissauda, farcis et caviar d’aubergine, petits pan bagnats, pissaladière, gressins, tomates à la provençale, salade niçoise, navettes, croquants aux amandes, calissons d’Aix, rosés du Var, pastis, et génépi (oui, c’est beaucoup). L’an prochain, je peux vous le dire, la barre sera donc placée haut, très haut.

Rebondissant encore sur la bonne bouffe, j’ai aussi pu passer un weekend sur La Rochelle ! Qui sait, peut-être un avant-goût des vacances de cet été, les parents voulant partir en famille sur la côte Atlantique… La Rochelle donc, avec deux petits jours dans la grisaille et les embruns, mais avec du pineau, du préfou, de la brioche vendéenne, et des fruits de mer en tous genre : bulots, crevettes, langoustines, crabe et araignée de mer. Graaah, c’est bon (merci Mava, Rémy, et maman Mava !).

La bonne bouffe à part, eh bien il nous reste encore du boulot, avec les deux semaines d’examens de fin de semestre à venir. Après cela, je déménagerai pour revenir sur Nice, où je resterai deux semaines pour m’occuper des derniers préparatifs du semestre au Vietnam. Ehhh oui, tout est paré pour le départ vers ce pays du soleil levant ! Mais j’en dirai plus bien assez tôt. Et puis, il faut garder un peu de suspense, non ?

Sinon en ce moment sur les Internets, je m’amuse beaucoup à illustrer des articles scientifiques pour le site de vulgarisation Strip Science (j’y habite à cette adresse), et j’espère également avoir le temps de rédiger prochainement quelques articles de démystification pour Scientigeek

Une dernière chose, ce vendredi je passe devant la commission d’option extérieure… c’est à partir de là que je serai fixé quant à ma troisième année à Montpellier SupAgro l’an prochain, alors souhaitez moi bonne chance ! 🙂

Pour finir et comme d’hab, deux trois photos.

Je vous tiens au courant très vite, d’ici là portez-vous bien!

« La Fourme d’Ambert fermière… (merci Hélène !) »

« Le stand PACA soirée des régions, en attendant de meilleures photos »

« Une Maéva et des Monaco sur le port de La Rochelle »

La vie d’agro, épisode 5 : boisson fraîche

Achievment !

Ca y est! Le rapport de stage en exploitation agricole est bouclé, imprimé, relié !

Les étudiant-zombies élevés en batterie vont maintenant pouvoir sortir de leurs tanières, en attendant que professeurs et agriculteurs lisent leurs productions… Je ne sais pas pour vous, mais j’appréhende beaucoup le regard des agriculteurs sur notre travail, car entre les chapitres où il est clair que l’on aura fait le maximum possible en situation de manque d’information (et même que ça donnera des trucs pas terribles), et d’autres passages incluent des points de vue et analyses comprenant une certaine part de subjectivité, je ne sais pas comment mes maîtres de stages verront tout ça… Alors, Nath, Franck, soyez indulgents… 🙂

Et pour tout le monde : paix et amour chez vos agriculteurs !

(oui, on risque d’en avoir besoin)

  • A propos…

    Jérémy Lavarenne
    Ingénieur agronome et doctorant en biologie intégrative des plantes, je suis à mes heures perdues un internaute averti, ainsi qu'un biologeek définitivement atteint.
    Bienvenue sur mon blog.
    Retrouvez-moi sur ces réseaux
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Suivez-moi sur Twitter !

  • Catégories

  • Mots-clés

  • Archives

  • Pages et Articles Phares