Vietnam, semaine 3 : l’eau

Bonjour !

Il y a des fois comme ça où la Terre est capricieuse et où les sols n’aiment pas trop les hommes. C’est typiquement le cas dans le delta du Fleuve Rouge, où ces derniers sont riches en arsenic et manganèse. Par conséquent, les eaux le sont aussi, ce qui mène à des problématiques majeures en toxicologie. Etant donné que les techniques de filtration nécessaires au retrait de ces composés (osmose inverse, d’après ce que l’on nous a dit) ne sont pas à la portée de tous, il existe au Vietnam une filière complète de l’eau en bouteille. Fait amusant pour un pays socialiste, celle-ci n’est pas nationalisée, mais au contraire représentée par des marques comme La Vie, Dasani et Aquafina, propriétés respectives des groupes Nestlé, Coca Cola Company et Pepsico… 🙂

Nous concernant, nous l’avons joué « comme l’habitant » et avons opté pour l’acquisition de fûts de 19 L La Vie, livrés à l’appartement sur demande (ce qui nous évitera pas mal d’allées et venues chez l’épicier du coin, un bidon de 5 L au bout de chaque bras). Notre bailleur a contacté l’entreprise pour nous, à laquelle nous avons payé 300.000 Dongs (12 €) pour trois futs (50.000 Dongs de consigne et 47.000 Dongs d’eau par fût).

Pour ce qui est de l’achat d’eau à même la rue, tous les vendeurs proposent des bouteilles de 50 cL d’eau ou de sodas à des prix ridicules, à partir de 5.000 Dongs (20 cts). Enfin, concernant la technique médiatisée dite du « bouchon recollé », permettant à des commerçants sans scrupule de vendre de l’eau du robinet pour de l’eau embouteillée, elle est improbable ici et il n’y a pas de souci à avoir : en effet, la plupart des goulots sont scellés par un film plastique.

Voila, fin de cette interlude plutôt pratique ! Moi je vais me coucher.

A bientôt, bisous !

(c) 2010 The Coca Cola Company
San pham cua PEPSICO
La première fois qu’on a monté ça, c’était avec la proprio et ça a fui de partout. S’en est suivi un jeu de vasques pour tout vider, « à la vietnamienne » comme elle l’a dit. Ca l’a faite bien rire.
Réserves de survie

4 réflexions au sujet de “Vietnam, semaine 3 : l’eau”

  1. c est bien ce que vous avez decider de faire bien sur de toujours aller chez le comercant les proprietaire sont sympat avec vous
    sont ils jeune , alors pour vous bonne journée bises a tous les deux

  2. @mari: Malheureusement non pour le pastis! Cela dit, je sais pas s’ils ont ce type d’apéritif ici. Sinon, Alexia va mieux!
    @francine: Oui, les proprios sont très serviables! Jeunes non, ils doivent avoir entre 40 et 50 ans.

  3. Bravo pour tes messages. Pour y répondre je ne savais pas comment faire. Alexia a mal commencé son séjour mais j’espère que tout rentrera dans l’ordre. A très bientôt. Bises.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :