Le mot de Jay

Blog d'un jeune ingénieur agronome

Tag: Clermont-Ferrand

La Coopérative de Mai lance son nouveau site internet !

Et s’offre un nouvel habillage graphique ainsi qu’un super chouette clip d’introduction ! Il faut dire que de gros efforts sont déjà déployés dans leur identité graphique « papier », toujours très classe. Pour info, la Coopérative de Mai, c’est LA salle de concert à Clermont-Ferrand, avec à mes yeux un gros capital sympathie. Pour en savoir plus, ça se passe sur leur site rénové ! A bientôt !

Semaine 7

Bonsoir tout le monde!

Ci-dessus pour commencer, un lever de soleil sur la plaine de la Limagne et les Monts du Forez, vu de ma chambre du troisième étage de la résidence. On ne peut certes pas rivaliser avec les chambres côté Ouest qui ont le coucher de soleil sur le Puy-de-Dôme, m’enfin, c’est toujours ça de pris, et ce d’autant plus que les journées vont encore aller en se raccourcissant… Quelle tristesse !

Tristesse pour tout le monde ? Non ! Car le VetAgroSupien résiste encore et toujours face à l’envahisseur qu’est l’hivernale morosité, en parcourant joyeusement les fermes de France et de Navarre pour y apporter gaieté, jeunesse, et main d’œuvre gratuite. Amis agriculteurs, sachez que votre VetAgroSupien aime tout particulièrement la terre : ne vous faites donc pas de mouron s’il vient à s’enterrer dans trois mètres cubes de votre sol pour ensuite l’apprécier du regard comme un conservateur le ferait de sa pièce maîtresse… Votre serviteur fait également partie de cette famille, et ira s’enterrer deux semaines durant dans le petit village de Méailles, dans les Alpes de Haute Provence. Aussi, quand vous viendrez me rencontrer, baissez les yeux… je serai sous le niveau du sol !

Trêve d’héroïsme pédologique, et voyons ce qu’il s’est passé cette semaine…

Côte boulot, nous avons des nouveautés, avec l’arrivée toute fraîche des cours d’hydraulique, où nous apprendrons les bases du calcul de réseaux de distribution d’eau, ainsi que ceux de microbiologie générale et alimentaire. A propos de ce dernier, nous avons visionné en cours un documentaire à la fois sérieux et décalé intitulé « Bactériland » qui mérite à mes yeux d’être visionné par tout biologiste puisque très bien illustré, malgré quelques notions à prendre avec des pincettes… Nous avons également eu notre premier partiel de croissance et lactation, initialement annoncé en tant que QCM mais qui a en fait été en partie basé sur des questions rédigées (pas très fair play comme façon de procéder même si en finalité ça m’est égal), ainsi que la sortie de terrain pour notre projet d’étude, où nous avons sondé la nature du sol d’une parcelle forestière de 2,5 ha, en zone qui s’est avérée (très) humide. La suite après le stage en exploitation, tant pour le projet, avec le dépouillement des profils pédologiques associés, que le reste du travail de cours.

Côté loisirs, je citerai du matage de film (Bienvenue à Gattaca, Vicky Cristina Barcelona) du lisage de BD (maître Boulet et sa viande), un resto buffet asiatique à volonté en groupe (ou comment attirer des étudiants avec de la bouffe, avec encore de la viande que c’est la force, et organisée par le grand Alex, merci !), une soirée hamburger végétarien chez Chloé (sans de la viande que c’est la force mais avec des steaks de pois chiches que c’est ma foi fort goûtu et que tu devrais essayer), et une journée ramassage de châtaignes et mangeage de ces dernières avec du pain perdu chez Chloé (qui a en fait des top skillz de cooker, faudrait lui trouver un tee shirt de Chef pour qu’elle chante de la soul). Une semaine donc tranquille et qu’elle est bien et décrite en bon français qu’il est correct.

Dans les miscellanées, il y a eu cette semaine la passation des clubs, et je suis fier de vous annoncer que je suis co-responsable, avec Guigui, du club informatique de l’école, en charge de la salle libre accès, des relations avec la cellule informatique de l’école, et d’un éventuel support technique sur vos machines en échange d’un sourire. C’est pas cher payé ! Je suis également co-responsable du club ski, parce que les jeudis aprèm à Super Besse à 6 € faut les gérer, et responsable du club Sud-Est, histoire que les sudistes de méditerranée se sentent à la maison, au moins le temps d’une soirée. Enfin, je me suis présenté en tête de liste CEVE, raison de plus pour ne pas hésiter à me joindre.

Voila, ce sera tout pour cette semaine, je prendrai l’addition, siouplait. Merci.

Bonne soirée, à demain pour les méaillais, et à dans deux semaines pour les niçois!

« Regarde maman, chuis un vrai pédologue! »


« GRUIIIK! Om-nom-nom-nom »

« Le maniement du fouet par Chloé : des années d’expérience! »

Semaine 6

Bonsoir tout le monde !

C’est ma dernière semaine sur Clermont avant trois semaines, yay ! Je devrais normalement rentrer par l’avion de lundi prochain, sous réserve qu’ils aient encore du kérosène ici… Mais bon, à priori avec la réserve de Cournon à côté, ça devrait pouvoir se faire. Dans le pire des cas, j’essaierai de caler en voiture, sous réserve que des covoitureurs ait fait le plein… Je serai donc en stage en exploitation agricole à Méailles (04) du 26 octobre au 7 novembre, puis j’aurai une petite semaine pour profiter de l’été indien sur Nice.

Sinon, kessissépassé cette semaine ?

Eh bien, niveau boulot ça bosse tranquillement mais sûrement avec la validation de notre projet par l’école et le commanditaire, quelques recherches biblio (melon #1 fan), un examen de productions animales sur la lactation qui arrive dans la semaine, un CV rédigé en anglais (qui devrait d’ailleurs bientôt faire son apparition sur ce site), un TP d’entraînement à la détermination de la texture d’un sol par une méthode tactile (grosso modo, un TP ou on malaxe de la terre et ou on s’en fout partout… un peu comme en maternelle avec de la pâte à modeler, sauf que pour nous dans trois ans ça nous donne le droit au statut ingénieur), l’analyse d’un pôle d’excellence rurale en TD de politique des institutions (en l’occurence, un PER proposé par une comcom des Pyrénées Orientales), et une journée métiers où l’on a pu en savoir un peu plus sur les débouchés des différentes options. A priori, l’option AET (Agriculture Environnement Territoire) me semble la plus intéressante, puisque formant des ingénieurs à l’interface entre l’échelle de l’exploitation agricole et le territoire, au contraire de l’option IDT (Ingénierie du Développement Territorial) qui mène à des postes inclus entre les communautés de communes et les régions, donc à une échelle supérieure. On n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer ici, et avec tout ce qu’on a à faire, les semaines passent au final assez trop rapidement.

Niveau loisirs, parce que faut pas déconner non plus, je citerai l’achat de tablettes de chocolat bio équitables vendues par l’asso humanitaire de l’école (le chocolat noir artisans du monde 58% Bolivie est une tuerie, et oui le mangeage de chocolat est un loisir), du badminton (pour Christelle : le bad en chaussures de running c’est très bien, d’abord), un test réussi de LAN et du partage en réseau local de fichiers iso de jeux (mais chuuuuut, Hadopi rôde !), une soirée supah-dupah-crêpes avec de la confiture-que-c’est-qui-qui-l’a-faite-c’est-elle chez Chloé, et l’enchaînement de trois soirées pour la fin de cursus des élèves de 4ème année : soirée BTP, soirée cuir et moustache, soirée de gala. Cette dernière qui était d’ailleurs très sympa, avec des gens venant apparemment de pas mal d’anciennes promos, tout le monde bien sapé, et une bonne gestion de l’enchaînement des parties (cocktail dinatoire, concert, discours, soirée conventionnelle). Dommage que la partie des musicos de l’école ait été pleine de larsen, parce que c’était vraiment chouette…

Dans la rubrique miscellanées, si vous me trouvez le nom du mousseux à la châtaigne, donnez m’en le nom parce que je suis fan, et de la même manière, si vous connaissez une châtaigneraie près de Clermont (mais bon, je me fais pas trop d’illusions, hein), avec les sudistes on est aussi preneurs, histoire d’aller s’en faire griller deux ou trois. Autre chose : on va aller réaliser ce jeudi l’étude de terrain associée à notre projet, et ça se situe sur Fournols. Si vous voulez que j’essaie de convaincre les sudistes de ramener du fromage (Fournols, Fourme d’Ambert) dans la voiture, il faudra être très persuasifs. Je compte sur votre imagination. Dans la même lignée, je peux vous ramener du Saint Nectaire, donc tenez moi au courant. J’espère juste ne pas passer pour un bioterroriste à l’aéroport.

Voila pour la semaine ! Ce fut bref mais intense, ce soir. De toutes façons, on se voit bientôt, non ? 🙂 Ha oui, avant de vous laisser, je vous met des photos annotées de ma chambre, à la résidence (pas de commentaires à propos du rangement, l’entropie et moi on est fâchés en ce moment). Faites de même!

Bisous!

Face Est – cliquez pour agrandir

Face Ouest – Cliquez pour agrandir

Semaine 5

Yope !

Bon alors j’ai encore été mauvaise langue la semaine dernière parce que le début de l’automne sur Clermont est pas aussi frais que j’ai pu le dire… Les belles journées, on peut même se promener en tee-shirt sans avoir froid, dingue! J’espère que de votre côté, amis sudistes, vous vous prenez pas une trop grosse rincée avec les alertes météo de ces derniers jours… Sinon, ici :

Côté boulot, on a eu les premières dates pour les exams de lactation et croissance animale, et la semaine a été marquée une fois de plus par un rush pour le projet étudiant, qui dans notre cas s’apparente plus à un projet ingénieur. Nous avons à nouveau rencontré notre commanditaire afin de mettre en place un planning et boucler le dossier de présentation du projet, lequel consiste en une étude d’une zone humide de moyenne montagne en vue de son reboisement éventuel. Du coup, nous avons débuté les recherches climatologiques, topographiques, géologiques, législatives et bibliographiques en rapport avec la parcelle étudiée. Voila pour ce qui est de ce projet. Ce vendredi, nous sommes sortis toute une matinée en rando-pédo (on parle ici de pédologie dans le sens « terre », je précise pour les gens qui croiraient que l’on a fait une battue aux petits enfants), histoire de s’entraîner un peu plus l’œil à l’interprétation de sol, les bras à l’utilisation de la tarière, et les mains au contact avec les substances limonoargileuses. Sinon, on nous a prodigué des cours d’informatique, plus précisément des cours d’introduction à Word, et ça c’est la classe inattendu pour des gens qui ont déjà deux ans d’enseignement supérieur dans les dents (comment ça, mon C2i il me sert à rien ?).

Côté loisirs, cette semaine a principalement été marquée par notre visite au sommet de l’élevage (oui bon ok je classe ça dans les loisirs mais c’est douteux comme occupation). Alors en fait, pour que les niçois qui me lisent puissent se faire une idée de la chose, il suffit d’imaginer un palais des expositions remplis de vaches à viandes et laitières, trois esplanades Lattre de Tassigny débordantes d’équipements agricoles, mais aussi un palais supplémentaire pour abriter les stands des entreprises d’alimentation animale, et des surfaces en plus pour les exposants ovins et équins. Autrement dit et pour résumer, c’est le temps d’un weekend un monde à part entièrement réservé aux vaches, à l’alimentation des vaches, à la traite des vaches et au soin des vaches. Sauf que les vaches, c’est pas ce qui me plaît le plus comme animal (j’espère que les personnels de cette école qui a l’air spécialisée en vaches ne m’en voudront pas). Un mouton ou une chèvre, c’est tellement plus cool ! Sinon, hier on est sortis prendre l’air au Puy de la Nugère, au dessus de Volvic, et c’est tellement feuillu que du coup on a fait un peu d’orientation dans les hêtraies du coin. J’essaierai de mettre quelques photos sur Flickr mais en attendant, j’ai ajouté la montagne à ma liste!

Dans la catégorie « de tout et de n’importe quoi (surtout n’importe quoi) », j’ai trouvé sur internet un site qui recense les airs et chansons traditionnelles du comté de Nice, en plus de mettre les chansons et les partitions en téléchargement. Ça s’appelle « Au fifre niçois », et c’est tip top. Je vais enfin pouvoir sonner mon fifre, et ce d’autant plus que j’ai trouvé une collègue flutiste qui pourrait sera bien obligée de me donner des conseils (Chloé, si tu passes par là… tu pourras me botter les fesses ensuite). Allez, si tout va bien, dans une semaine je joue sans aucun problème la Farandola Nissarda et la Barba ! Sinon, j’ai reçu ma première carte postale (yeahhh), envoyée par Anouk du Musée de Contes ! Merci !

Evidemment, je n’ai toujours pas posté l’article concernant la connexion en over-the-air. Bah, ça viendra, vous en faites pas. De toutes façons vous en aurez besoin pour votre stage, donc je serai bien forcé de le poster. Et puis si on regarde bien, le stage c’est dans quoi, allez, deux semaines…

Deux semaines ?… Diantre, ce que le temps passe vite ! J-15, maison, amis, famille, me voilààààà !

Bon, il est vrai que le compte-rendu de cette semaine a été un peu succinct, et je m’en excuse, mais c’est parce que j’ai bêtement oublié de prendre des notes. Oui, ça arrive même aux meilleurs d’entre nous (même aux plus modestes !). Je vais m’appliquer cette semaine, et ce sera mieux dimanche prochain, ok ? Allez, je file. Prenez soin de vous, vous me manquez !

« Les tracteurs Claas, ils ont la classe »

« La nutrition animale, un secteur pas du tout spécialisé (second degré) »

Semaine 4

Hello!

Ça y est, l’automne arrive sur Clermont en cette belle après-midi ensoleillée ! Les feuilles jaunies des essences locales commencent à tomber au gré des vents plutôt capricieux, laissant à présager le début d’une saison bien marquée, ici en plaine de Limagne… Mais trêve de belles phrases, et place au compte-rendu hebdomadaire !

Côté boulot, on avance plutôt bien en pédologie, tant sur le plan de la théorie que de la pratique. Je ne vais pas vous refaire un cours, mais pour aller à l’essentiel, les sols sont d’une complexité toute relative – argiles, sables et limons – au sein de laquelle calcium et magnésium jouent un rôle majeur… Et pour la pratique, nous avons eu droit à une sortie de terrain d’apprentissage du prélèvement de sol (à la tarière ou à la fourche) et de l’observation de profil pédologique. Tiens d’ailleurs, c’est ce jour là où on a appris que les fosses pédologiques que l’on devra creuser chez nos exploitants devront être de 2 m x 1.5 m x 1.5 m… Pratique pour les 72 % de filles de la promo, et puis je connais des agriculteurs qui vont être ravis d’avoir de gros trous dans leurs parcelles !… M’enfin, dans tous les cas, maintenant la convention de stage est signée (muahahah !) et on aura au moins le plaisir et la fierté (« Regarde maman, j’ai creusé un grooos trou ! ») d’en savoir un petit peu plus sur la terre qu’ils cultivent, ce qui sera bien pratique pour dresser par la suite un chouette diagnostic d’exploitation. Sinon, on avance également sur la comptabilité, mais aussi les cours de lactation qui sont – je l’assume en tant que moléculariste – vraiment cool. On a aussi eu un TD sur les SIG, où j’ai découvert des outils tout simplement magnifiques comme Géoclip, qui permet de croiser des données géographiques à partir d’un simple code INSEE avec des entrées numériques pour créer des représentations personnalisées… J’en salive ! Comment ça, je suis bizarre ?

Côté bringue, cette semaine on a été voir dans la superbe salle de spectacle de Gerzat le concert d’Ultra Vomit, un groupe trash métal à tendance humoristique. Les premières parties (Turbo Tigers et Morphoss) étaient de styles complètement différents, mais pas le public qui, malgré son look à base de fringues noires, de corsets, de longues crinières et de barbes, a contribué à l’ambiance bon enfant et aux joyeux pogos de la soirée. Pour finir, on s’est vraiment bien poilés avec Ultra Vomit, qui se prennent pas au sérieux et plaisantent à fond avec le public. Une bonne soirée, donc. Sinon, hier soir, soirée sur Clermont avec des collègues du troisième étage de la résidence (ouais, pas tous, parce que y’en a qui ont trouvé le moyen de redescendre dans le Sud pour le weekend, tu vois), puis reste de la soirée passée avec la cousine et ses amis CouchSurfers entre le pub des Beaux Arts et la cave aménagée chez elle. Éclairage à la bougie, Saint-Nectaire, saucisson, pain de campagne, guitare et violon étaient au rendez-vous ! 🙂

Dans la série des inclassables pour finir : j’ai pris le temps de m’acheter une paire de chaussures de running pour pouvoir aller jouer au badminton en semaine ; on nous a donné notre carte étudiant et du coup maintenant on a la classe (« – Hey, t’es de où? *sort sa carte* – Waaaah, VetAgro Sup, trop le staïle ! ») en plus d’appartenir officiellement au PRES Clermont Université, donc en toute logique on a droit aux avantages étudiants de la ville de Clermont, notez bien ça collègues vetagrosupiens ; on nous a donné nos invitations pour le sommet de l’élevage de Cournon de cette fin de semaine, et ça c’est cool parce qu’on va voir quelques quintaux de bovins, ovins, caprins, porcins, équidés, volailles, et autres palmipèdes en plus de rencontrer des gens du milieu professionnel ; j’ai appris que la bande originale du jeu BioShock pouvait être téléchargée gratuitement, et c’est franchement cool de la part des développeurs qui ont à la base fait ça pour faire patienter la communauté de joueurs.

Ha ouais au fait, j’ai été médisant sur mon dernier article : on a enfin l’Internet dans nos chambres, et ça c’est le pied! La connexion est pas exceptionnelle en terme de débit mais ça peut aller, certains ports sont bloqués (dont le 21, et ceux utilisés par Skype, ce qui est à priori normal pour un établissement d’enseignement supérieur) mais ça pose pas de problème global, et y’a des lenteurs sur certaines pages qui sont résorbées par l’utilisation d’Internet Explorer (wtf?) et ça ça craint. En bref, c’est quand même le pied parce qu’on a accès au réseauuu yaaaaarghhhh !

N’empêche que j’ai toujours envie de m’investir au sein des conseils de l’école pour voir ce qui peut être fait en termes de stratégie numérique, en particulier pour que les étudiants de la promo 2011 ne soient pas pénalisés dès la rentrée. Après bon, je pense qu’il y a moyen de travailler sur d’autres aspects de la vie numérique à l’école. Mais wait and see, dépôt des listes le 18 octobre!

Pour finir, je vous poste un petit extrait du dessin animé Atlantis de Disney. N’oubliez pas : en tant que pédologues, on a tous une part de Gaétan Molière en nous…

A bientôt!

P.S.: je vous publie dans la semaine le fameux article sur la connexion internet 3G, promis; P.S.2: je trouve ça mieux de publier le dimanche, c’est meilleur pour ma flore intestinale, alors j’vais faire ça désormais. Vous m’en voudrez pas, pas vrai? 🙂

Vous avez chambardé la terre…

  • A propos…

    Jérémy Lavarenne
    Ingénieur agronome et doctorant en biologie intégrative des plantes, je suis à mes heures perdues un internaute averti, ainsi qu'un biologeek définitivement atteint.
    Bienvenue sur mon blog.
    Retrouvez-moi sur ces réseaux
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Suivez-moi sur Twitter !

  • Catégories

  • Mots-clés

  • Archives

  • Pages et Articles Phares